Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SECTION CGT AKKA IS

  • UES AKKA France : "Vous d'abord!"

     

     

    Communication de l'intersyndicale AKKA CFDT-CFTC-CGT : 20170602-TRACT INTERSYNDICAL_CFDT-CFTC-CGT.pdf

     

    Vous d'abord !

    Le 05 avril dernier, la Direction d'AKKA a convoqué l’ensemble des organisations syndicales en vue de négocier un nouveau Protocole d’Accord Pré-électoral pour les élections de l’Unité Economique et Sociale AKKA France.

    D’un côté les syndicats FO, UNSA et CFE-CGC favorables à une organisation des Comités d’Etablissement (CEt) par pôles métiers (Doc, Informatique, Process, etc) que nous appellerons les pro-pôles.

    De l’autre, les syndicats CFDT, CFTC et CGT favorables à une organisation des CEt en régions (les 6 régions connues jusqu’au 17 février 2017), dotés de compétences socio-économiques, que nous appellerons les pro-régions.

    Après plusieurs réunions, la Direction refusant de prendre position et souhaitant qu’une majorité entre les syndicats se dégage, les positions respectives ont engendré un statu quo.

    Rien ne nous paraissant plus démocratique que de tenir compte de votre écoute dans cette situation figée, nous, syndicats pro-régions, avons souhaité engager une démarche constructive basée sur un sondage et avoir votre avis à vous, les Salariés.

    Notre objectif à visée consultative est que vous, les Salariés, soyez acteurs de votre avenir : CEt par pôles métier ou bien CEt par régions ?

    Nous avons soumis cette proposition à nos collègues pro-pôles. L’idée a été immédiatement récusée sous prétexte que vous, les Salariés, n’auriez pas la maturité nécessaire ni les compétences pour apprécier ce qui vous concerne directement.

    Vous, les Salariés, femmes et hommes, responsables de famille, en charge de projets personnels et professionnels, qui vous exprimez lors des élections nationales ne seriez pas en mesure de comprendre les implications d’un choix social pour votre entreprise ?

    Vous, les Salariés, acteurs au quotidien de la vie d’AKKA France, ne seriez pas en mesure de comprendre que des CEt en région peuvent assurer l’équité entre les salariés des différentes sociétés, en termes d’activités socio-culturelles, autoriser leur croissance, avoir des représentants du personnel de proximité, avoir, selon le principe de subsidiarité, des centres de décisions au plus proche des salariés et des spécificités locales ?

    Vos syndicats pro-régions souhaitent revenir à l’essence même de foederare, la racine latine de fédérer, s’allier, unir les Hommes. Car aujourd’hui, nous devons passer du temps de l’intégration des entités à celui de la cohésion des salariés.

    Votre voix doit être consultée et entendue car les idées ne naissent que si elles sont partagées. Aussi, dans les prochaines semaines, nous allons tout mettre en œuvre pour organiser cette consultation.

    Nous invitons d’ores et déjà les syndicats pro-pôles à s’exprimer sur leurs motivations, sur les raisons de leur renoncement à l’expression démocratique.

    Et si une majorité de salariés pro-pôles ressortait de cette enquête d’opinion, nous serions prêts à assumer nos responsabilités pour honorer leur choix.

    Maurice Ricci, notre PDG, nous dit que « le meilleur moyen de prédire l’avenir est de le créer ». Nous pensons que le meilleur moyen de construire votre avenir au sein d’AKKA est de l’exprimer.

  • Les «Malta Files».... Maurice RICCI soucieux de réduire le coût de ses salariés... de son Yacht! Oui...et pas que de son Yacht!!!!

    Rappel politique salariale à AKKA : pas d'intéressement, participation 2014 environ 20€, participation 2015 à ZERO, participation 2016 à environ 150€, Négo annuelle : augmentation individuelle de 1,2%, pas d'augmentation collective depuis 2011, pas d'augmentation générale, soit des poussières de rien pour les AKKARIENS !!!

     

    et pendant ce temps.... la croisière s'amuse mais toujours à moindre coût !!!

     

    Les «Malta Files», une enquête sulfureuse sur «les coulisses d'un paradis fiscal» maltais

    Source : http://m.20minutes.fr/amp/a/2071887

     

    Treize journaux publient à partir de vendredi et pendant deux semaines les « Malta Files », plus de 150.000 documents confidentiels révélant les « coulisses de ce paradis fiscal méconnu », annonce Mediapart…

    Treize médias européens ont commencé vendredi à publier les « Malta Files », une enquête sulfureuse sur « les coulisses du paradis fiscal » maltais, que le gouvernement de La Valette, en pleine campagne électorale, a aussitôt rejetée en bloc.

    Le site français d'investigation Mediapart promet à travers cette enquête une « plongée dans les coulisses de ce paradis fiscal méconnu, qui préside jusqu’au 30 juin l’Union européenne », affirmant que la petite île de 430.000 habitants « prive les autres pays de 2 milliards d’euros de recettes fiscales par an ».

    Outre Mediapart, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, et les journaux portugais Expresso, espagnol El Mundo, italien L’Espresso, belge Le Soir, danois Politiken, maltais Malta Today et le média en ligne roumain The Black Sea figurent parmi le réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC).

    Bouygues, Total, BASF et Ikea sur la liste ? 

    Selon Mediapart, l’enquête porte sur de « l’optimisation et de l’évasion fiscales, du blanchiment et de la corruption », et se base sur « la liste complète des personnes et entités impliquées dans les 53.247 sociétés immatriculées à Malte ». Parmi ces sociétés immatriculées dans l’île, figurent « de grands chefs d’entreprise », de multinationales telles que les groupes « Bouygues, Total, BASF, Ikea », des banques comme « Reyl et JP Morgan », affirme Mediapart.

    Selon le site, de grands patrons français auraient acquis des yachts et les auraient immatriculés à Malte afin de bénéficier d’une « fiscalité attractive », et de « charges sociales très basses qui réduisent le coût de l’équipage ». Mediapart cite Jean-François Decaux (JC Decaux), Maurice Ricci (Akka Technologies), Xavier Niel (Iliad-Free), Hubert Martigny (cofondateur d’Altran), Olivier Bertrand (groupe Bertrand) ou Stéphane Courbit (Lov Group) - dont « aucun n’a souhaité répondre » aux questions.

    Une enquête menée par 13 médias européens 

    Selon Der Spiegel, plusieurs groupes allemands détiendraient des sociétés immatriculées à Malte, comme BMW, BASF, Deutsche Bank, Puma, Merck, Bosch ou Rheinmetall. Le géant de l’aérien Lufthansa posséderait « 18 filiales à Malte », selon l’hebdomadaire allemand, qui écrit que l’entreprise y a installé sa « caisse de retraite ». Contactées par Der Spiegel, les entreprises concernées ont assuré que leur présence à Malte était « légale » et déclarée au fisc maltais. 

    Selon L’Espresso, l’Italie est « de très loin » le pays le plus représenté dans les « Malta Files », avec près de 8.000 sociétés maltaises contrôlées par des actionnaires italiens. L’enquête a mobilisé 49 journalistes pendant quatre mois, dont les « révélations » paraîtront durant « deux semaines ».

  • Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) Cahier des revendications CGT sur le volet salarial et sur le temps de travail

    Introduction

     

    Depuis 2016, les NAO s’articulent autour de 3 volets :

    • la rémunération, le partage de la valeur ajoutée et le temps de travail ;
    • l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail.

     

     

    La CGT avait souhaité que les négociations aient lieu dans chaque région, sur les périmètres des CEt élus en décembre, pour que les spécificités rencontrées par les salariés dans leurs bassins d’emploi soient toujours abordées et que les accords signés puissent être adaptés par région.

    La Direction a préféré que les négociations se fassent en central au niveau de l’UES. C’est dommage, les données sociales fournies par la Direction sont malheureusement nationales.

     

    Dans les pages qui suivent, voilà les revendications de la CGT AKKA sur le 1er volet :

    • Rémunération
    • Partage de la valeur ajoutée (participation, intéressement, primes)
    • Temps de travail

     

     

    La rémunération et les frais

     

    Les salaires

    Etat des lieux :

    En 2016, le groupe AKKA a généré 41M€ résultat (41 million d’euros). Il va probablement redistribuer aux actionnaires 12M€ via les dividendes. Reste 29M€, la part de la France est de moitié donc 15M€. La CGT revendique une redistribution de 8M€ pour les salariés, ce qui laisse encore un montant important pour assurer la croissance de l’entreprise.

    La CGT revendique :

    • 120€ d’augmentation générale
    • Des augmentations collectives pour les salariés qui n'ont pas eu d'augmentation
      • 1% pour ceux qui n’ont pas eu d'augmentation l'an dernier
      • 2% - - depuis 2 ans (attention l’augmentation de 10€ des AKKA I&S est exclue, c’est une compensation d’une perte, et non une augmentation)
      • 3% depuis 3 ans
      • etc…
    • Des rattrapages collectifs pour les bas salaires et révisant le coefficient
    • Pour les non-cadres en mission : ils font bien souvent le travail des cadres
      • Accéder au statut d’assimilé-cadre
      • Le passage en statuts cadre au bout de 2 ans de pratique
    • Pour tous les cadres
      • Salaire > plafond de la sécurité sociale, soit 3.269 euros en 2017
      • Promotion au coefficient 115 Syntec après 2 ans de pratique
      • Promotion au coefficient 130 pour les salariés expérimentés
      • Promotion au coefficient 150 pour les salariés qui encadrent
    • Des primes individuelles de résultats justifiées par le travail de l’année.

     

    Les frais

    La CGT revendique que :

    • Les frais indemnités kilométriques / repas / déplacements soient alignés sur le barème URSSAF (AKKA est nettement en dessous actuellement)
    • Les salariés puissent voyager pour leur travail sur leur temps de travail
    • Les accidents pour se rendre en mission soient des accidents de travail (conformément à l’obligation règlementaire)
    • Que la Direction retire sa décision unilatérale sur la compensation des temps de trajets excédentaires et ouverture des négociations loyales et sincères sur le sujet
    • L’ouverture d’une négociation sur les frais de déplacement au niveau de l’UES
    • La majoration de la valeur faciale des tickets restaurant de 8,80€ à 9,00€, avec une contribution patronale de 5,38€ (seuil max d’exonération en 2017)

     

    Le partage de la valeur ajoutée

     

    Après avoir consulté les salariés lors de 4 assemblées générales, la CGT annonce qu’elle ne signera pas le projet d’accord d’intéressement car la majorité des salariés consultés estiment que :

    • Le montant estimé est insuffisant (environ 210€ en 2018)
    • La MOP (marge opérationnelle) que la Direction veut calculer l’intéressement n’est pas un indicateur qui représente l’engagement des salariés
    • La répartition de l’enveloppe entre les salariés doit être identique (et non proportionnelle au salaire)

    La CGT revendique que l’enveloppe prévue pour l’intéressement (env 210*5000=1M€) soit transformée en augmentation générale (correspond à 17€ par mois).

     

    Le temps de travail

     

    La CGT revendique:

    • La semaine de 32 h sans diminution de salaire
    • La possibilité de faire les 32 h sur 4 jours, particulièrement pour les salariés qui ne rentrent pas chez eux le soir pour des raison de grand déplacement
    • La validation des congés par le manager de la même entité juridique
    • Faire en sorte qu’un salarié en grève n’ai pas besoin de diffuser cette information aux salariés des autres entités (c’est souvent le cas actuellement, et c’est interdit)
    • Que les déplacements se fassent pendant le temps de travail – et qu’il n’y ait pas de journée de travail > 10h y compris trajets
    • Pour la prise de congés : le respect partout des délais pour validation, que le salarié reçoive les raisons des refus par écrit
      Le respect de la convention collective (Art 26 : qui encourage la prise de congés pendant les vacances scolaires)
    • Que les congés enfant malade (jusqu'au 12 ans) soient rémunérés sur justificatif (article 29 de la CCN) jusqu’au 3ème jour.
      que des Congé puissent être pris sur le même principe par les salariés dont des parents âgés sont dépendants
    • AKKA doit mesurer le temps de travail effectué avec l’heure d’arrivée, la pause de midi, l’heure de départ, en mettant en place dans l’UES d’un outil de pointage (déjà en place chez EKIS, donc à étendre aux autres entités de l’UES).
    • La comptabilisation du temps de travail en heure et non en fraction de journée.
    • La possibilité de pointer les heures supplémentaires et le paiement des heures supplémentaires déjà effectuées cette année

     

     

     

    Ces revendications sont issues directement de nos échanges avec les salariés, qui nous interrogent par mail ou qui viennent nous rencontrer.

    Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter, vous serez les bienvenus.

    La force de nos propositions exposées en négociation vient de vous.

  • Flash Info Avril

    Bonjour à toutes et à tous,

    L'équipe CGT d'AKKA Midi-Pyrénées vous transmet l'actualité de ses actions sociales du moment.

    Le retour  des comités d’entreprise et  instances DP par entité juridique chez AKKA :

     

    Suite au jugement du tribunal d’instance de Lyon daté du 23 Mars 2017, les comités d’entreprise et  instances DP par entité juridique chez AKKA  sont de retour. Nos élus CGT font le maximum pour remettre en place rapidement les activités socio-culturelles, l’assistance et défense des salariés continue il suffit de nous contacter aux coordonnées ci-dessous.

    Un nouveau PAP (Protocole d'accord préélectoral) va être négocié dans les prochaines semaines à venir entre les syndicats et la direction en vue de l’organisation de nouvelles élections (première réunion le 05 avril). L’enjeu majeur étant le découpage (régional ou pas), contactez-nous pour nous donner votre avis/discuter sur le découpage (cgtakka.midipyrenees@gmail.com) et nous le défendrons et défendrons l’intérêt de tous les salariés de toutes les entités d’AKKA France.

     

    Participation et jours de RTT employeur :

     

    La direction n’a toujours pas transmis le montant de la participation par salarié ni les jours de RTT employeur.

    Les élus CGT demanderons ces informations dès la prochaine réunion CE (par exemple la prochaine réunion CE AEROCONSEIL est prévue le 20 Avril 2017).

     


    Accord intéressement 2018-2020 :

     

    C’est une négociation non-obligatoire pour laquelle la direction n’a toujours pas donné de nouvelle date !

     

    Les NAO 2017 :       

     

    L’ouverture de ces négociations obligatoires a eu lieu le 20 Mars.

    Bloc 1 sous thème salaires / rémunérations :

    04 avril et le 13 avril

     

    Bloc 2 thème égalité professionnelle / QVT :

    9 mai et le 30 mai et le 12 juin

    La négociation Accord Contrats de Génération :

     

    L’insertion durable des jeunes, favorise l’embauche et le maintien dans l’emploi des salariés âgés et faciliter la transmission des savoirs et des compétences entre les générations. La deuxième réunion a eu lieu le 29 Mars 2017, La délégation CGT a présenté ses revendications que vous trouverez dans nos différents sites et blogs ci-dessous.

     

     

     

    Nous vous tenons au courant.


    Nos blogs CGT AKKA Midi-Pyrénées :

     http://cgtakkais.hautetfort.com

    http://cgtakkamp.hautetfort.com/

    http://cgtaeroconseil.hautetfort.com/

    http://akka.reference-syndicale.fr  (CGT AKKA I&S)

    En construction le blog CGT EKIS.
    Les news du DP CGT sont sur : [http://akka.is.online.fr<http://akka.is.online.fr/index.php]http://akka.is.online.fr<http://akka.is.online.fr/index.php>

    Et pour nous poser vos questions:
    cgtakka.midipyrenees@gmail.com

  • Flash Info Mars

    Bonjour à toutes et à tous,

    L'équipe CGT d'AKKA Midi-Pyrénées vous transmet l'actualité de ses actions sociales du moment.

    La fin des comités d’entreprise et DP chez AKKA :

     Vous êtes très nombreux à nous demander pourquoi il n’y a plus de CE ? Qui va s’occuper des activités sociales et culturelles? comment se fait-il que des élections soient annulées en partie pour une histoire de collèges électoraux contestés par deux syndicats? Quand est ce que les intérêts des salariés seront pris en compte au-delà des intérêts électoraux et financiers ? Quand auront lieu les prochaines élections ?

    Pour aller dans votre sens, nous mettons tout en œuvre pour rétablir les anciennes instances CE et DP. La CGT a demandé officiellement à la Direction de réactiver les anciennes instances CE et DP (ceux par filiale), et d’ouvrir des négociations pour définir les modalités des prochaines élections (PAP).

     

    Et c’est urgent :

    • à Toulouse par exemple, 15000€ de billetterie attendent d’être distribués, et ces tickets ont une période de validité.
    • Quel devenir pour les 3 salariées des CE?
    • Est-ce que la Direction a mis du personnel pour remplacer les élus CE dans leur tâche de distribution des œuvres sociales : NON
    • Est-ce que la direction est prête aujourd’hui à discuter avec les syndicats pour trouver une solution (prorogation des anciens mandats CE et DP par filiale) ? NON

     


    Accord intéressement 2018-2020 :

    C’est une négociation non-obligatoire qui a été reportée et la direction refuse de donner une nouvelle date ! Punition collective ??

     

    Les NAO 2017 :             vous les attendez tous, ces augmentations !

    Et bien, suite à l’annulation des élections, la Direction a annoncé que l’ouverture des NAO est reportée. Après, deux reports, l’ouverture de ces négociations obligatoires est  prévue pour le 20 Mars.

     

    La négociation sur l’équilibre vie privée, vie professionnelle.

    C’est une négociation non-obligatoire qui a été reportée et la direction refuse de donner une nouvelle date ! Punition collective ??

  • Dividendes 2015 : chez AKKA, la répartition des richesses est bien réelle : les dividendes pour les uns, le travail pour les autres …

    En 2015, distribution de dividendes RECORD !!!!

    dividendes_2015-Image1.jpg

    – Quelque soit le niveau de résultat, les DIVIDENDES poursuivent une progression régulière.
    – Le groupe indique « qu’il est envisagé de distribuer un dividende correspondant à une fourchette entre 20% et 30% du bénéfice net consolidé. »

     

    dividendes_2015-Image2.jpg

    – La RSP* touche le fond (RSP = Réserve Spéciale de Participation, montant calculé et reversé à la participation)
    – Le montant des dividendes atteint un nouveau record avec 9.8 M€ distribué aux actionnaires

    Chez AKKA, la répartition des richesses est bien réelle : les dividendes pour les uns, le travail pour les autres …

    Source : akka.reference-syndicale.fr

  • CGT AKKA - Actualité des actions sociales - Février 2017

    L'équipe CGT AKKA vous transmet l'actualité de ses actions sociales du moment.

     

    Tout d'abord, constatant que les négociations annuelles obligatoires ne sont pas planifiées, les délégués CGT ont adressé une demande d'ouverture à leur directeur respectif.

    Cette action, qui normalement déclenche dans les 15 jours l'ouverture de négociation (notamment sur les salaires), a été plutôt bien accueillie par les autres organisations syndicales.

    Nous vous tiendrons au courant des discussions sur ce sujet.

     

    Accord handicap 2017-2020 : la CGT a signé l'accord pour assurer une continuité de service au service handicap, qui distribue des moyens au personnel qui en a besoin.

    Handicap.jpg

     

    Accord intéressement 2018-2021 : la CGT n'est pas satisfaite du tout. L'entreprise prévoit de dégager des revenus importants pour son investissement et la rémunération des actionnaires. La CGT revendique le partage des richesses produites, 1/3 pour l'investissement, 1/3 pour les salariés via l'intéressement, la participation et l'abondement, 1/3 restant pour les actionnaires. Pour les années précédentes, le montant à redistribuer pour les salariés aurait été de 9M€, soit 1600€ brut chacun. La Direction propose 300€ brut d'intéressement maxi d'ici 2019. Nous sommes très loin du compte.

    cupidite.jpg

    Pour avoir votre avis sur le projet d'accord d'intéressement, nous irons à votre rencontre en agence.

    Pour vous inscrire aux différentes rencontres et pour nous poser vos questions: cgtakka.france@gmail.com

    ou cgtakka.midipyrenees@gmail.com

    La CGT AKKA est sur internet: http://akka.reference-syndicale.fr

    Le blog c'est sur http://cgtakkais.hautetfort.com/

    cgtpourtous.jpg

     

    La CGT, c'est pour tous les salarié-e-s.

  • AKKA ou l'Avare...Il est l'Or....il est l'Or de négocier l'intéressement...Mon Seign'Or !!

    AKKA a décidément du mal à partager ses beaux résultats avec ses salariés, ces AKKA'riens qui voudraient prendre dans la caisse des dividendes, l'Or destinés aux actionnaires...

    AlORs, il est évident qu'à l'Or des négociations Monseign'Or AKKA sORt de sa calculette des fORmules magiques qui aboutissent malOReusement inexORablement à des miettes !

    Que Diable !, crache Monseign'OR AKKA aux négociatORs, des miettes certes...mais des miettes d'Or, ce n'est point rien pour nos chers AKKA'riens que nous avons depuis des années fORt démunit de tout et de rien car en terme d'avantages sociaux, c'est le grand désert alORs sachez profiter et accepter ce que nous vous concédons avec doulORs.

    Et si, Mon Seign'Or AKKA, on pouvait imaginer établir une règle de calcul identique pour l'intéressement à celle pratiquer pour les dividendes ?.... serions-nous OR sujet ?

    Téléchargez notre tract sur ces négociations en cours : 20170201-Tract-Interessement-V2.pdf

  • AKKA NEGOCIATIONS HANDICAP

    L’entreprise souhaite renouveler l’accord groupe Handicap.
    Elle a ouvert le 8 décembre des négociations, avec comme objectif d’aboutir à un accord très rapidement.
    Cet accord permettra à AKKA et son service Handicap d’affecter un budget aux salariés handicapés et aux sous-traitants employant des travailleurs handicapés.
    Ce budget prévu est plutôt important (estimé à 3 millions d’euros sur les 3 prochaines années).
    La CGT tient à ce qu’il soit dépensé à bon escient, et en priorité au profit du personnel d’AKKA (par rapport aux partenaires extérieurs).
    Concernant la sensibilisation des salariés, la CGT souhaite que les campagnes de communication (appli Handicap, goodies, papier glacé) voient leur audience mesurée, ainsi que leur adhésion et leur retour sur investissement.
    Il faut prévoir de faire chaque année une enquête auprès des travailleurs handicapés pour les consulter sur l’action « Handicap » d’AKKA. Prévoir aussi d’ouvrir un forum à destination des salariés handicapés.
    La CGT souhaite également introduire dans l’accord un effort sur le maintien dans l’emploi de travailleurs souffrant de difficultés psychiques (suite à un burn-out par exemple).

    Télécharger notre tract : 20170201-Tract-Handicap-V6.pdf

  • Un PDG regrette de ne pas avoir licencié après des bénéfices records!

    Quand l'humour détourne la perversion des dirigeants aux dents longues et aux salariés écœurés par une politique salariale rabotée pour le bien-être des actionnaires.

    Le Gorafi a visé juste !

    Même si la dérision est au centre de l'article, la réalité n'est pas si éloignée que ça!

     

    Source  : Le Gorafi

    Lire la suite

  • AKKA : les évolutions de carrière au ralenti

    Les élus du comité d'entreprise ont mandaté un expert pour analyser la politique sociale de l'entreprise AKKA Informatique et Systèmes.

    En prenant l'évolution salariale de ces dernières années, l'expert a mis en évidence que :

    • l’effectif d’Akka IS décroit sans discontinuer depuis 2010 en raison d’un nombre d’embauches trop faibles pour couvrir les nombreux départs
    • la Direction mobilise d’importantes ressources à sa politique de recrutement caractérisée, à partir du coefficient 115, par des salaires à l’embauche plus élevé que ceux des salariés déjà en place.
    • à contrario, la politique sociale de l’effectif présent depuis plus de 12 mois reste peu favorable : politique salariale de rigueur (70% de l’effectif n’a bénéficié d’aucune augmentation en 2015, 40% des salariés présents en décembre 2012 n’ont bénéficié d’aucune augmentation en 3 ans), peu de parcours, pas d’efforts spécifiques en termes d’actions de formations consacrées au développement des compétences.

    L'équipe CGT AKKA demande à la Direction de se tourner vers une politique salariale volontariste avec des augmentations collectives pour tous les salariés.

    Les militants ont constaté que les promotions concernent encore peu de salariés.
    AKKA Technologies est une entreprise de haute technologies, dont les compétences des salariés sont reconnues par les clients. L'entreprise a tout intérêt à reconnaître cette compétence et cette expérience, pour garder ses talents.

    L'équipe CGT AKKA demande à la Direction de faire le point dans chaque service, chez chaque client, avec chacun d'entre vous, sur la correspondance entre votre indice Syntec et votre poste de travail, et aussi des formations dont vous avez besoin.

    Contactez par mail l'équipe CGT AKKA pour demander de vous aider à vous positionner dans la grille Syntec.

    Votez pour la liste CGT de votre région, ils défendent vos intérêts.

    Tract-Evolution-salariale.pdf

  • AKKA - Elections professionnelles 2016 – Appel à candidatures CGT

    elections-professionnelles.jpg

    Les élections des membres du Comité d’Etablissement de votre région et des Délégué-e-s du Personnel vont avoir lieu prochainement.

    Vous souhaitez :

    – améliorer les conditions de travail en proposant des alternatives aux choix et décisions de l’employeur,

    – proposer, organiser et gérer des activités sociales, culturelles et sportives.

    Rejoignez nos candidat-e-s !

    Vous voulez être candidat-e sur nos listes ?

    Vous souhaitez des renseignements complémentaires ?

    PRENEZ CONTACT SANS ATTENDRE…

    Provence Alpes Côte d’Azur

    cgtakka.paca@gmail.com

     Manu 06 46 23 45 55

    Midi Pyrénées

    cgtakka.midipyrenees@gmail.com

    Youssef 07 68 16 78 13 ,

    Cathy , Franck …

    Ile de France

    cgtakka.iledefrance@gmail.com

    Miguel 06 24 37 39 03 ,

    Jean-Philippe 06 22 95 29 94

    Nord-Est

    cgtakka.nordest@gmail.com

    Mohammed 06 24 37 36 03 ,

    Lionel 06 05 49 17 07

    Centre-Est

    cgtakka.centreest@gmail.com

    Manu 06 46 23 45 55

    Grand-Ouest

    cgtakka.grandouest @gmail.com

    Régine 07 82 96 30 15
    Xavier 06 22 95 30 43
    Vincent 06 19 89 21 54

     

  • La CGT AKKA vous invite à consulter son nouveau site !

    logocgt3D.jpg

    A l’occasion de la mise en place de l’UES AKKA ,

    de son Comité Central d’Entreprise

    et de ses Comités d’Etablissement et délégué-e-s du personnel,

    la CGT AKKA vous invite à consulter son nouveau site :

    http://akka.reference-syndicale.fr/

  • UES AKKA France : 12 entités juridiques, 6 comités d’établissement régionaux et 8 établissements de délégués du personnel

    L’UES AKKA France est constituée des 12 entités juridiques :

    • AKKA Technologies
    • AKKA Manager
    • AKKA Services
    • AKKA Informatique et Systèmes
    • AKKA I&S
    • AKKA Ingénierie Produit
    • AKKA Life Sciences
    • AKKA Ingénierie Process
    • AKKA Ingénierie Documentaire
    • EKIS France
    • Aeroconseil
    • Casciopé

    Compte-tenu de l’intégration récente de la société MATIS dans le groupe AKKA Technologies, celle-ci sera intégrée ultérieurement dans l’UES.

    Le personnel de ces sociétés est réparti dans les 6 établissements CE régionaux et 8 établissements DP suivants :

    • CE région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) :
      Regroupant les établissements de Marignane / Cannes / Montpellier/ Valbonne / Codolet

    Etablissement DP PACA :
    Marignane, Cannes, Valbonne (Sophia Antipolis), Codolet, Montpellier

    • CE région Midi Pyrénées (MIPY) :
      Regroupant les établissements actuels de Blagnac / Toulouse / Basso Cambo / les Gémeaux / Colomiers / Pau / Jullian
      (à partir du mois de juin 2016, les effectifs des établissements de Basso Cambo, Gémeaux, Colomiers sont tous regroupés au sein de 2 établissements :  Blagnac et Toulouse Andromède)

    Etablissement DP Toulouse :
    Toulouse, Blagnac, Juillan (Tarbes), Pau, Colomiers

    • CE région Ile de France (IdF) : Guyancourt / Boulogne

    Etablissement DP Ile de France : Boulogne, Paris, Guyancourt

    • CE région Nord-Est :
      Belfort / Saint-Apollinaire / Lille / Strasbourg / Grande Synthe / Valenciennes
      (à partir du mois de mai 2016, les établissements de Grande Synthe et Valenciennes ont et fermés et transférés sur l’établissement de Lezennes).

    Etablissement DP Est :
    Strasbourg, Belfort, Saint-Apollinaire (Dijon)

    Etablissement DP Nord :
    Lille, Valenciennes, Grande Synthe 

    • CE région Centre – Est :
      Eybens /Guilherand Granges /Lyon Vaise / Saint Priest 

    Etablissement Rhône-Alpes : Lyon Vaise, Saint-Priest, Eybens (Grenoble), Guilherand Granges (Valence)

    • CE région Grand-Ouest :
      Brest / Cesson Sevigne / Nantes / Mérignac /Rochefort sur Mer

    Etablissement DP Bretagne : Brest, Cesson Sévigné, Nantes

    Etablissement DP Atlantique : Mérignac, Rochefort sur Mer

     

    6 CHSCT coïncident avec les 6 régions des comités d’établissement :

    • CHSCT Centre Est
    • CHSCT Grand-Ouest
    • CHSCT Ile de France
    • CHSCT Nord-Est
    • CHSCT MIPY
    • CHSCT PACA

    Une instance de coordination des CHSCT est mise en place pour traiter les sujets communs.

    1er tour des élections des représentants du personnel de l’UES des 4  au 15 novembre 2016 par vote électronique.