Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Négociations

  • CGT AKKA - Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP) - Cahier revendicatif de la CGT AKKA

    banniere-CGT-AKKA.jpg

    En France, les salariés d’AKKA sont particulièrement touchés par les difficultés économiques de l’entreprise. Ces difficultés datent d’avant la crise sanitaire du Covid, avec la sur-exposition de l’entreprise aux humeurs du client Renault. La crise du sanitaire et les limitations des voyages ont durement touchés le secteur de l’aéronautique, 1er secteur chez AKKA.

    Depuis février 2020, l’entreprise a perdu 900 emplois sur 7000. Elle licencie actuellement en moyenne 40 salariés par mois. Des PSE sont en cours avec près de 540 postes supprimés pour l’été.

    L’entreprise en profite pour préparer l’externalisation de plusieurs services en offshore, et se séparer de salariés qui n’ont plus de profil souhaité.

    AKKA avait par contre oublié entre 2016 et 2019 (accord GEPP précédent) de rechercher et de former les salariés dont les compétences allaient être moins demandées, à la hauteur du besoin. L’entreprise a procédé en urgence fin 2020 à la formation sur 4 mois de près de 500 salariés, mais cet effort est arrivé trop tard, et l’accord en négociation ne prévoit rien pour la suite.

    La CGT ne peut pas mettre en ligne le projet d’accord en cours de négociation. Par contre, vous pouvez consulter le cahier revendication de l’équipe CGT, qui est sous Word pour que vous puissiez facilement le ré-utiliser dans vos entreprises.

    Télécharger le cahier revendicatif CGT AKKA : 20210304-revendications-CGT-AKKA-GEPP 2021 V4 - en jaune ce qui est retenue par la Direction.docx

     

  • Télétravail : la CGT obtient l’ouverture de négociations !

     

     

    RELATIONS PRESSE CONFÉDÉRALES
    01 55 82 82 73 / presse@cgt.fr /www.cgt.fr
     
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE
     
     
     
    Télétravail : la CGT obtient l’ouverture de négociations !
     
    Après une période où une grande partie des salarié.e.s ont été contraint.e.s de mener une activité
    professionnelle depuis leur domicile, la question du télétravail s’est imposée comme un véritable débat national.
    Qu’il ait été apprécié ou non, il fut pour toutes et tous subi. Ce mode d’activité nécessite un accord national
    interprofessionnel pour être véritablement du télétravail.
    Chaque télétravailleuse et chaque télétravailleur doit pouvoir bénéficier, a minima, de droits garantis afin d’éviter
    tout arbitraire ou toute pratique de dumping social. Il faut penser l'organisation du travail et le management en
    conséquence et à partir de ce que sont, aujourd’hui, les usages des technologies du numérique et du digital.
    Depuis 2005 (date du dernier accord national interprofessionnel), le télétravail a connu de fortes évolutions qui
    ont fait l’objet d’un « diagnostic partagé », lors de la concertation de 2017. Ce texte, signé unanimement
    (employeurs et syndicats), liste les sujets qui devaient faire l’objet d’une nouvelle négociation… Il était donc
    désormais absolument nécessaire de construire des protections pour accompagner les évolutions liées aux
    nouvelles conditions d’exercice du télétravail au sein d’un Accord National Interprofessionnel.
    Après de multiples relances de notre part et de la part d’autres organisations syndicales, le patronat
    consent enfin à ouvrir ce sujet à la négociation !
    Pour la CGT, l’urgence est de mettre en place, via un accord majoritaire, des dispositions normatives
    qui couvrent indistinctement l’ensemble des télétravailleur.euse.s, des itinérant.e.s et des
    travailleur.euse.s mobiles, quels que soient leur secteur d’activité, leur catégorie professionnelle et/ou
    leur métier.
    Ainsi, un cadre commun doit prioritairement porter sur :
    la définition des règles juridiques applicables au télétravail ;
    l’articulation entre « travail régulier », « occasionnel » et « informel » ;
    le « droit à la déconnexion » ;
    l’organisation du travail ;
    la sécurité des données professionnelles et la protection des données personnelles ;
    la mobilité, la multiplication des lieux de travail et l’essor prévisible des tiers-lieux ;
    l’impact de l’encadrement de proximité et la nécessité de relations basées sur la confiance ;
    l’égalité entre les femmes et les hommes ;
    la prise en compte du handicap ;
    la question des « aidants familiaux ».
    C’est ce type d’accord qu’il faut mettre en place avant tout autre accord de branche et/ou d’entreprise. Il
    permettra d’assurer à toutes et tous un socle de droits opposables et de rendre impossible toute forme informelle
    de télétravail c’est-à-dire sans accord négocié ou sans avenant au contrat de travail.
    Avec la perspective de négociations, une première étape est franchie, elle est à mettre au crédit de la
    détermination de la CGT à gagner des droits nouveaux, au regard des évolutions du monde du travail !
    La CGT portera dans ces futures négociations l’exigence de progrès qu’attendent de nous les
    salarié.e.s !
     
    Montreuil, le 22 septembre 2020
  • Accord branche APLD : La CGT a signé !

    logo3DCGTAKKA.jpg

    La CGT a signé l'accord du 10 septembre 2020 relatif au dispositif spécifique d’activité partielle pour la branche des Bureaux d'Etudes Techniques, des Cabinets d'Ingénieurs-conseils et des Sociétés de Conseil.

    Le présent accord ouvre le droit aux entreprises de la branche à bénéficier des dispositions relatives à la mise en place de l’activité partielle liée à la pandémie de la Covid-19.

    Cet accord a été signé par l’unanimité des organisations patronales et syndicales, hormis FO, le 10 septembre 2020.

     

    Télécharger l'Accord du 10 septembre 2020 relatif au dispositif spécifique d’activité partielle

     

  • Rapport d'enquête CGT “Le travail sous épidémie” : 100 questions, 34 000 réponses, et 60 propositions pour sortir de la crise

    L’Ugict-CGT publie un rapport d’enquête qui offre un panorama complet et inédit sur les conditions de travail et d’exercice de la responsabilité professionnelle durant le confinement, et 60 propositions pour sortir durablement et rapidement de la crise sanitaire, sociale, économique et environnementale.

    [Lire le communiqué]

     

    Lire la suite

  • CGT AKKA - Nouvelle publication sur FB - Négociation accord Télétravail à AKKA High Tech

    Retrouver cette publication sur la page FB de la @CGTAKKA

     

    Mardi 19/05 9h45-12h30 : 2ème réunion de négociation d'un accord de Télétravail à AKKA High Tech.
    La Direction voulait initialement faire un copier/coller de l'accord Télétravail de l'UES AKKA France. La CGT AKKA a demandé d'améliorer cet accord en prenant en compte les retours du terrain de l'accord UES et le contexte actuel exceptionnel de télétravail subit par les salarié-e-s avec plus ou moins de difficultés selon l'environnement privé.
    La Direction n'est pas fermée et nous (Direction et organisations syndicales) déroulons l'accord avec nos remarques respectives. Prochaine réunion de négociation : mercredi 3/06 9h30-12h30
    Pour nous faire part de vos retours d'expériences sur le Télétravail :
    cgtakka.france@gmail.com

     

    https://www.facebook.com/cgtakka/

     

  • CGT AKKA - TOURNEE DES AGENCES DE LA DIRECTION GENERALE D'AKKA....LES AKKARIENS S'ORGANISENT !

    Télécharger notre communication pour la Tournée des Agences à Toulouse

    affichecomm.jpg

    En 2019, sur 16,9 millions d'euros de bénéfices, plus-value du TRAVAIL de tous les salariés, AKKA a reversé 14,2 millions d'euros en dividendes, soit 85% !!!

    Combien pour les salariés? Zéro !!! 

    Zéro en Participation et Zéro en intéressement !!!

    et des miettes en terme d'augmentation salariale pour celles et ceux qui en ont bénéficié!

    Les AKKARIENS (oui, c'est le nom des bestioles qui se nourrissent de miettes...) sont nombreux à quitter le navire AKKANIC, le TITANIC des SSII, où 60% des salariés sortants ont moins de 2 ans d'ancienneté !

    Il ne faut que 2 ans pour comprendre que AKKA a une politique salariale méprisante et dévalorisante pour ses TALENTS! (oups désolé! on dit "TALENT" au moment du recrutement mais on parle de "salarié" une fois le dit "talent" recruté !) Bref, les talents deviennent très vite des salariés dépités et fuient aussi vite et avec autant d'enthousiasme le Groupe AKKA!!!

    Les AKKARIENS s'organisent et ont la possibilité de bien recevoir leur Direction Générale le 24 février à Toulouse Labège...

    La CGT AKKA en appelle à leur imagination pour organiser (ou pas) la petite fête annuelle !

    Toutes les propositions d'actions, d'encouragements, de participations, de solidarités, etc.  sont les bienvenues : 

    cgtakkais@gmail.com

    banniere-CGT-AKKA.jpg

    Télécharger notre communication pour la Tournée des Agences à Toulouse

  • CGT AKKA et CGT CAP GEMINI TOULOUSE : ASSEMBLEE GENERALE DES SALARIES à BLAGNAC ANDROMEDE/GALILEE

    Télécharger : l'appel commun de la CGT AKKA et de la CGT CAP GEMINI

    La Coordination CGT de l'Aéronautique Occitanie sera présente de 8h à 9h30 pour distribuer une communication relative à la mobilisation contre la réforme des retraites à Blagnac sur les sites Andromède et Galilée.

     

    La CGT AKKA et la CGT CAP GEMINI organise en suivant une Assemblée Générale des Salarié-e-s de 10h à 10h30, et plus si affinité!, sur l'esplanade du bâtiment Galilée, 9 boulevard Henri Ziegler.

     

    VENEZ NOMBREUX !

     

    On parlera Salaires, Participation, Intéressement, conséquence de la réforme des retraites, etc.

    Et vous vous exprimerez sur les actions à mener pour reprendre la main sur notre pouvoir d'achat et conserver un système de retraites solidaire pour nous et les générations à venir.

    La Direction Générale d'AKKA ne vient-elle pas à Toulouse le 24 février ?

    Nous avons peut-être notre mot à dire lors de ce type de réunion potache qui ne répond en rien aux attentes et revendications des salarié-e-s!!!

     

     

    20200207-AG.png

     

  • Réforme de la Retraite : Après l'énorme succès du 5 décembre, la CGT appelle à maintenir la pression par de nouvelles mobilisations

    CGT AKKA : Retrouvez toute l'actualité des mobilisations en France sur  notre site

    http://akka.reference-syndicale.fr/

     

    A Toulouse

    FB_IMG_1575714812904.jpg

    Soyons encore plus nombreux mardi 10 décembre

    en tête de cortège CGT

    Nous en profiterons pour décider ensemble des actions locales

    pour une réforme de la politique salariale à AKKA!

     

    SOYONS AUSSI CARTÉSIENS QUE NOS GOURVERNANTS ET NOS DIRIGEANTS.....qui estiment que de travailler plus longtemps pour moins de pension de retraite relève du bon sens....

     

    Augmentation salariale 

    +

    Partage des bénéfices issus de notre TRAVAIL

    =

    Augmentation des cotisations sociales

    =

    Augmentation des ressources pour les RETRAITES,

    Augmentation des ressources pour la SANTÉ,

    Augmentation des ressources pour l'ASSURANCE CHÔMAGE,

    Augmentation des ressources pour la FAMILLE

    (Cf. votre bulletin de salaire)

    Et....

    Augmentation des ressources pour VOUS !!!

     

    TOUS ENSEMBLE!!!

    La CGT AKKA

    12-29-46-images.jpg

    Contactez vos délégués syndicaux CGT dans AKKA :  cgtakka.france@gmail.com

    Aeroconseil :   Youssef

    EKIS France : Katie, Florence

    AKKA Ingénierie Produit/Process : Lionel et Mohammed

    AKKA I&S :  Jean-Philippe , Régine

    AKKA Informatique et Systèmes : Manu, Franck

    MATIS/AKKA HIGHTECH : Edmond

  • NAO 2019 - LA CGT AKKA PROPOSE UNE REFORME DE LA POLITIQUE SALARIALE à AKKA...en 26 pages !

    Suite à la consultation des salarié-e-s d'AKKA et des nombreuses contributions reçues, dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) 2019, la CGT AKKA a rédigé un document intitulé : "Réforme de la Politique Salariale à AKKA" adopté à l'unanimité lors de l'Assemblée Générale 2019 de la CGT AKKA à Montreuil (93).

    Bonne lecture !

    Réforme de la Politique Salariale d'AKKA

     

    Pour nous contacter :

    cgtakka.france@gmail.com

     

     

     

  • NAO 2019 à AKKA... C'est parti !!

    NAO-SALAIRES-DIVIDENDES.png

     

    Tous ensemble...nous ferons le poids !!!

     

    Les Négociations Annuelles Obligatoires 2019 ont débuté mercredi 13 février 2019 et continue jusqu'à la mi-mars pour le volet salarial.

    Afin de rédiger un cahier de revendications sous la forme d'ordonnances pour soigner tous les maux d'AKKA et notamment la notion de fierté de l'appartenance à un Groupe et de fidélisation qui sont tous deux en berne... nous vous (salarié-e-s d'AKKA) sollicitons pour nous apporter votre contribution via notre adresse de contact :

    cgtakka.france@gmail.com  

     

     

  • CGT AKKA OCCITANIE : Augmentations, primes, carrières,... chez AKKA... on en parle ?

    Pour les salarié-e-s du groupe AKKA

    RENDEZ-VOUS

    VENDREDI 15 FEVRIER 2019 

    et

    LUNDI 18 FEVRIER 2019

    de 12h00 à 14h00

    Salle Croix du Sud (RdC - avant le réfectoire) - Bâtiment Andromède à BLAGNAC

     

    Pour télécharger notre note d'information : 20190213-TRACT_TOULOUSE-AG_15fevrier2019.pdf

    ou cliquer sur l'image

     

    20190215-CGTAKKA.png

    POUR CONTACTER VOS DELEGUES :

     

    Nom

    Prénom

    Email

    Etablissement

    ALBERT

    Jean-Philippe

    jpalbert@arpajon.fdn.fr

    Guyancourt - Ile de France

    ESCHYLLE

    Edmond

    edmond.es@gmail.com

    Guyancourt - Ile de France

    LAGIE

    Emanuel

    emanuel.lagie@gmail.com

    Lyon - Grand-Est PACA

    BELLAKHDIM

    Mohammed

    bellakhdimgeneral2@gmail.com

    Belfort - Nord - Grand Est

    SANTOS

    Lionel

    lionel.santos@laposte.net

    Belfort - Nord - Grand Est

    MATTERN

    Florence

    florence-lt@sfr.fr

    Rochefort - Aquitaine

    QUEMENER

    Catherine

    katie.cgtakka@gmail.com

    Toulouse- Occitanie

    LABORDERIE

    Franck

    franck.cgtakka@gmail.com

    Toulouse- Occitanie

    FAHER

    youssef

    yfaher@yahoo.fr

    Toulouse- Occitanie

    DARSOULANT

    Régine

    regdarsoulant35@gmail.com

    Rennes - Grand Ouest

     

  • NAO 2019 et Prime Exceptionnelle de Pouvoir d'Achat : Communication de la CGT AKKA à la Direction

    Télécharger la communication de la CGT AKKA adressée le jeudi 20 décembre 2018 à la Direction d'AKKA :

    20181220_CGTAKKA_lettre_ouverture_NAO_Prime.pdf

     

    Tous les membres de la CGT AKKA vous souhaitent d'excellentes fêtes de fin d'année !

     

    Bien Fraternellement

  • Salarié-e-s d'AKKA... NAO NOW C’est maintenant !

     

    " NAO NOW C’est maintenant ! "

    Les négociations annuelles obligatoires (NAO) 2018 viennent de démarrer.

    Elles couvrent de nombreux thèmes, qui nous concernent tous.

    SI les revendications des différents Syndicats sont entendues, elles pourront faire l’objet d’un Accord avec la Direction, qui s’appliquera à TOUS.

     

    Quelles sont vos Attentes ?

    Nous porterons VOS voix au sein de ces Négociations sur tous les thèmes.

    Rémunération, augmentations, répartition des profits, promotions, remboursements de frais professionnels, Egalité professionnelle, … vous avez forcément des idées !

    Même si nous pouvons imaginer quelles sont vos principales revendications, nous mettons un point d’honneur à la collecter directement auprès de vous, lors d’une rencontre planifiée ou fortuite, mais aussi par la création d’un groupe de discussion que nous mettons en place.

       Partageons, débattons, échangeons !

    Tu peux également tout simplement envoyer tes propositions à

    cgtakka.france@gmail.com

     Elles seront postées anonymement sur la liste 

    Si tu veux te syndiquer et participer à la vie syndicale, tu seras bienvenu-e 

    Ça peut se faire de visu, mais aussi par courriel

    (n’utilise pas ton adresse AKKA !!!)

     

  • VENDREDI 6 AVRIL - Réunion d'informations organisée par la CGT AKKA : SALAIRES ET MINIMAS SYNTEC

    Affiche-salaires-votre-travail-a-une-valeur.jpg

    La CGT AKKA organise pour les salariés du Groupe AKKA une réunion d'informations

    le VENDREDI 6 AVRIL de 12h à 14h

    salle Carène (RDC) à TOULOUSE Andromède (bâtiment AKKA)

    le thème de ce premier rendez-vous :

    SALAIRES ET MINIMAS SYNTEC

    avec la sympathique participation de Loïc Deschamps (Délégué Syndical CGT ALTRAN)

    Êtes-vous rémunérés au-dessus des minimas de votre convention collective ?

    Êtes-vous bien positionnés selon votre convention collective ? (position/coefficient)

    Je suis en-dessous des minimas..., quels sont mes droits ? Que puis-je faire ?

    Cela fait des années que je ne suis pas augmenté-e...

    Cela fait des années que je n'ai pas évolué de position/coefficient...

    ALTRAN Sud Ouest a été condamné suite à une action de la CGT ALTRAN... je peux en savoir plus ? Qu'est-ce que le PMSS ? Si je suis cadre en modalité 2, dois-je avoir un salaire au moins égal au PMSS (3311€ en 2018) ?!?

     

    En fin de séance, après une séquence de Questions /Réponses, nous récolterons vos revendications que nous transmettrons lors des négociations obligatoires annuelles (NAO) qui viennent de débuter.

    Venez nombreux !

     

    Des questions ? Posez-les avant la réunion : cgtakkais@gmail.com

    Affiche-salaires-aussi-bien-dans-votre-poche.jpg

  • UES AKKA France : "Vous d'abord!"

     

     

    Communication de l'intersyndicale AKKA CFDT-CFTC-CGT : 20170602-TRACT INTERSYNDICAL_CFDT-CFTC-CGT.pdf

     

    Vous d'abord !

    Le 05 avril dernier, la Direction d'AKKA a convoqué l’ensemble des organisations syndicales en vue de négocier un nouveau Protocole d’Accord Pré-électoral pour les élections de l’Unité Economique et Sociale AKKA France.

    D’un côté les syndicats FO, UNSA et CFE-CGC favorables à une organisation des Comités d’Etablissement (CEt) par pôles métiers (Doc, Informatique, Process, etc) que nous appellerons les pro-pôles.

    De l’autre, les syndicats CFDT, CFTC et CGT favorables à une organisation des CEt en régions (les 6 régions connues jusqu’au 17 février 2017), dotés de compétences socio-économiques, que nous appellerons les pro-régions.

    Après plusieurs réunions, la Direction refusant de prendre position et souhaitant qu’une majorité entre les syndicats se dégage, les positions respectives ont engendré un statu quo.

    Rien ne nous paraissant plus démocratique que de tenir compte de votre écoute dans cette situation figée, nous, syndicats pro-régions, avons souhaité engager une démarche constructive basée sur un sondage et avoir votre avis à vous, les Salariés.

    Notre objectif à visée consultative est que vous, les Salariés, soyez acteurs de votre avenir : CEt par pôles métier ou bien CEt par régions ?

    Nous avons soumis cette proposition à nos collègues pro-pôles. L’idée a été immédiatement récusée sous prétexte que vous, les Salariés, n’auriez pas la maturité nécessaire ni les compétences pour apprécier ce qui vous concerne directement.

    Vous, les Salariés, femmes et hommes, responsables de famille, en charge de projets personnels et professionnels, qui vous exprimez lors des élections nationales ne seriez pas en mesure de comprendre les implications d’un choix social pour votre entreprise ?

    Vous, les Salariés, acteurs au quotidien de la vie d’AKKA France, ne seriez pas en mesure de comprendre que des CEt en région peuvent assurer l’équité entre les salariés des différentes sociétés, en termes d’activités socio-culturelles, autoriser leur croissance, avoir des représentants du personnel de proximité, avoir, selon le principe de subsidiarité, des centres de décisions au plus proche des salariés et des spécificités locales ?

    Vos syndicats pro-régions souhaitent revenir à l’essence même de foederare, la racine latine de fédérer, s’allier, unir les Hommes. Car aujourd’hui, nous devons passer du temps de l’intégration des entités à celui de la cohésion des salariés.

    Votre voix doit être consultée et entendue car les idées ne naissent que si elles sont partagées. Aussi, dans les prochaines semaines, nous allons tout mettre en œuvre pour organiser cette consultation.

    Nous invitons d’ores et déjà les syndicats pro-pôles à s’exprimer sur leurs motivations, sur les raisons de leur renoncement à l’expression démocratique.

    Et si une majorité de salariés pro-pôles ressortait de cette enquête d’opinion, nous serions prêts à assumer nos responsabilités pour honorer leur choix.

    Maurice Ricci, notre PDG, nous dit que « le meilleur moyen de prédire l’avenir est de le créer ». Nous pensons que le meilleur moyen de construire votre avenir au sein d’AKKA est de l’exprimer.