Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Négociations AKKA en cours sur la gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP): revendications de la CGT

Tous les 3 ans, une négociation doit s'engager sur la gestion des emplois et des parcours professionnels et sur la mixité des métiers portant sur :

  • la mise en place d'un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;
  • les conditions de la mobilité professionnelle ou géographique interne à l'entreprise lorsque l'entreprise procède à des mesures collectives d'organisation courantes sans projet de réduction d'effectifs ;
  • les grandes orientations à trois ans de la formation professionnelle dans l'entreprise et les objectifs du plan de formation ;
  • les perspectives de recours par l'employeur aux différents contrats de travail, au travail à temps partiel et aux stages, ainsi que les moyens mis en oeuvre pour diminuer le recours aux emplois précaires dans l'entreprise au profit des CDI ;
  • les conditions dans lesquelles les entreprises sous-traitantes sont informées des orientations stratégiques de l'entreprise ayant un effet sur leurs métiers, l'emploi et les compétences ;
  • le déroulement de carrière des salariés exerçant des responsabilités syndicales et l'exercice de leurs fonctions.

Cette négociation devrait se conclure à la rentrée par un accord applicable 3 ans.

La CGT a fait des propositions à la Direction et aux autres organisations syndicales.

Sur le sujet de l'employabilité, le groupe AKKA a des progrès à faire, en terme de suivi de carrière et de formation. Les salariés qui ont au moins 1 an d'ancienneté connaissent un peu l'outil Ingenium, support de l'entretien annuel, mais pour la CGT il ne suffit pas de voir une fois par an son manager au moment de l'entretien annuel professionnel pour discuter de son avenir justement professionnel.

C'est pourquoi la CGT revendique une mobilisation d'AKKA pour améliorer l'employabilité de ses collaborateurs, et demande que des moyens humains et financiers seront mis en place dans les 3 ans qui viennent pour que les salariés avancent dans leur carrière donnant les moyens à AKKA d'avancer sur les marchés.

Les revendications sont en pièce jointe. Bonne lecture, et faites nous votre retour dès que possible.

A bientôt pour des compléments.

Votre équipe CGTRevendication CGT Employabilité v1.2.pdf

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel